Presse

«Un nouveau musée voit le jour à Lausanne», annonce le communiqué de presse du Musée des Migrations. Comme son nom l’indique, le lieu sera consacré à la question de la migration humaine. «Aussi bien des personnes qui ont migré vers la Suisse que les Suisses qui ont migré vers d’autres régions du monde», précise Michele Scala, l’un des instigateurs du projet et trésorier de l’association.

Le futur musée prendra ses quartiers dans les locaux de Casona Latina, situés derrière le Théâtre de l’Arsenic, à Lausanne. Pour l’instant, les 1200 m² du musée sont encore en chantiers. Mais les travaux devraient être finis pour accueillir la première exposition consacrée aux cinquante ans de l’initiative Schwarzenbach et les droits humains, dont l’inauguration est agendée le 29 octobre. Elle racontera l’histoire des migrants venus en Suisse pour construire ses infrastructures, comme les tunnels, à l’époque de la première initiative contre «la surpopulation étrangère».

L’exposition mettra l’accent sur la violation des droits humains, avec des témoignages d’enfants cachés, de familles séparées. Pour cette première, le musée a pu s’appuyer sur les vidéos et les documents du syndicat Unia. «Il y aura un focus sur les migrants italiens qui étaient les plus nombreux à cette époque-là», note Sandrine Cornut, présidente de l’association.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :